écrivains le portail francophone

2012 les écrivains français sont en danger : les éditeurs essayent de confisquer la révolution numérique !
Oui l'ebook sera mais avec le soutien des parlementaires et de l'état, les éditeurs tentent de conserver leurs privilèges.
Et les écrivains, peu informés, attendent... quand c'est justement LE PIEGE... Attendre, c'est laisser les éditeurs obtenir des droits sans avenant numérique ! La loi fut votée ! Un consensus gauche-droite contre les écrivains ! Pouvoir du lobby des éditeurs.
Stéphane Ternoise brise le tabou et informe :
Écrivains, réveillez-vous !
Un essai à lire en toute urgence...
écrivains contre éditeurs
écrivains.com : le portail des écrivains français ou francophone



Des écrivains français ou francophone sur le portail de la francophonie, des lettres francophones. Les écrivains reconnus mais aussi et surtout ceux qui mériteraient d'être plus connus...
Un écrivain francophone. Des écrivains Historiques, devenus des classiques et des contemporains, dont certains reconnus et d'autres à découvrir.

Vous avez les trois distinctions pour notre liste d'écrivains de langue française, la littérature francophone. Avec des œuvres d’écrivains francophones et des commentaires d'internautes. Dont un forum général.

Vous avez ainsi quatre termes de notre MENU général : classiques, reconnus, découvrir, forum.

Ambition : Lettres et littérature : des auteurs et des oeuvres pour découvrir ou approfondir la littérature, ne pas passer à côté de l'Essentiel.

Avec parfois des extraits de livres, quand des écrivains nous le demandent gentiment :

La guerre est vraiment finie ! Ma guerre. Je peux narrer mon enfance, sourire en repensant à des passages même pénibles, donc ma guerre est bien finie.
Il a fini la sienne autour d’une corde, je finis la mienne en la considérant comme un objet à disséquer. J’ai vécu cela. Hé alors ! Je regrette qu’elle ait été aussi longue !
Même sa présence dans des rêves est comprise : il personnifie le danger, le mal. Pour décoder le rêve il suffit d’identifier la personne dangereuse au quotidien. Tout simplement. Une image codée classique.
Comme la voiture représente ma vie : tant de rêves, durant des années, où au volant de la 205 je n’arrive plus à la maîtriser, ou elle ne veut plus démarrer, ou elle a été volée, saccagée.




« Le paradis perdu de l’enfance. » Un sourire, désormais, devant cette récurrente nostalgie : nous ne sommes pas du même monde. Mayline aussi s’est inscrite sur le site de retrouvailles des « copains »…
C’est finalement peut-être pas pire d’avoir vécu en sursis l’enfance que d’en être nostalgique. L’idéal serait sûrement de vivre pleinement l’enfance puis l’âge adulte… Ah l’idéal…




Comment les écrivains considèrent les éditeurs ?
Lire et réagir