analyse grammaticale de Montesquieu habitants de Paris extravagance

proposition circonstancielle ou complément de conséquence


Bonjour,

Pardonnez ma démarche, mais un problème se pose à moi et dont je ne trouve pas la réponse dans "Le Bon Usage". Il s'agit de l'analyse grammaticale du mot "extravagance" dans la phrase :" Les habitants de Paris sont d'une curiosité qui va jusqu'à l'extravagance" (Montesquieu).
Ce substantif est abstrait ; il ne peut donc désigner ni le temps, ni le lieu.Qu'en est-il exactement selon la grammaire traditionnelle ?
Autre question :un mot peut-il être complément de conséquence ou seulement la proposition circonstancielle?
Y a-t-il un complément de degré ? Un complément de préposition ?

Merci d'avance pour toutes les réponses que vous aurez l'obligeance de me donner..




Notez votre avis



Si vous souhaitez aborder la vie d'un autre écrivain : PROPOSITION.

sur le forum : Comment les écrivains considèrent les éditeurs ?
LIRE CETTE INFORMATION.